960

Tout ce silence accumulé que désormais j’affronte
J’en sortirai armé d’une joie neuve incontestable

10 réponses à “960”

  1. alèm a écrit:

    enfin, le silence même armé est peut-être maturation. La joie est toujours neuve, il faut juste savoir la prendre et la caresser au vol. Ne plus l’attendre, l’accepter.

    je te dis ça, ça ne vaut peut-être pas pour toi, c’est ma politique intime actuelle.

  2. Loic M a écrit:

    “La joie est toujours neuve, il faut juste savoir la prendre et la caresser au vol.” écris-tu. Je souscris à cette affirmation. Merci pour ton commentaire.

  3. alèm a écrit:

    d’ailleurs, la joie m’est tombée dessus hier… il y en eut d’autres hier et aujourd’hui. Savoir prendre…

    Take Care

  4. gab a écrit:

    vendredi 1è aout 2007… Mais c’est il y a pas si longtemps que ça !
    Et déjà cela réveille en moi de la nostalgie… Je retourne sur mes “blogs amis”… et suis bien content d’en découvrir un point encore définitivement assoupi… Bah ! nous avons tous à vaquer à nos vagues besognes !
    Le silence accumulé… Le silence….

  5. alèm a écrit:

    j’ai connu des gens à Amiens qui parlaient poésie et qui dépêchaient longtemps de vagues besognes…
    et plus tard je n’entendais pas leurs voix dans le Bois de Boulogne… peut-être des cris qui résonnaient en haut du Bois de Cise mais le vent… le vent qui les atténuait…

  6. Loic M a écrit:

    Gab, je suis heureux que tu sois passé par là
    et te dis à bientôt.

    Que te répondre alèm? Je ne sais pas.
    Peut-être que le premier poème de mon seul livre,
    paru il y a bientôt dix ans, finissait par ces mots:
    “… et moi je suis le vent.”

  7. alèm a écrit:

    je me souviens l’avoir lu, je me souviens l’avoir peint aussi*… si je ne me trompe pas… mais c’est une jolie coïncidence cette histoire de vent…

    un ami si proche et si indispensable a commencé un non-livre par “et c’est la mer qui roule…”

    *il faut chercher sur ma page myspace (et donc avoir un compte myspace désolé)

  8. alèm a écrit:

    plus simple tout est là :

    http://netivot.free.fr/petiteodyssee/

  9. gab a écrit:

    euh je ne comprends rien au lien “petiteodyssee” (portative ?), mais les peintures sont très belles, très émouvantes, très sincères.
    Inattendues, un cadeau du web. Merci

  10. alèm a écrit:

    Loïc a sûrement reconnu une des premières impressions de sa “petite odyssée portative”. Je m’étais engagé à l’illustrer, j’ai pris ce sens au pied de la lettre (bas-de-casse ?). Ce furent mes premiers “monstres”, je ne les renie pas et remercie Loïc d’avoir contribué à cette ouverture en moi malgré nos dissensions de cette époque… Alors oui, avec le temps, tout s’en va. Heureusement d’ailleurs.
    Depuis, j’élève des monstres et je m’en porte mieux.

    Merci, merci, merci, merci gab, ta phrase est la même celle que Franck Monnet m’a écrit sur une peinture réalisée en écoutant sa musique : http://netivot.free.fr/leventdunord/remremrem.jpg (pas pour me vanter, juste pour dire ô combien elle me touche )

    enfin tout cela est tiré “de la terre des draps” (j’aime beaucoup cette expression, Loïc !) et heureusement nous continuerons de creuser nos sillons artistiques sur la terre comme sous les draps.

    à bientôt tous les deux…

Laissez un commentaire