955

d’avoir aimé je sais
qu’à deux le temps parfois
devient nôtre et qu’on fait
de lui ce qui nous plaît
comme si de sa loi
nous étions reine et roi

Laissez un commentaire