Archive for the 'événements' Category

Posté dans événements le Samedi 23 juillet, 2005

Je n’étais venu qu’une seule fois parcourir les allées de ce grand labyrinthe
Semé de tombes étonnantes c’était au tout début de l’année c’était l’hiver
Et la mort même calme en son omniprésence engourdissait mon corps
Aujourd’hui samedi chaleureux de juillet la différence est grande
Les somptueux bâtiments mortuaires du long quartier des généraux
Me font plutôt sourire et n’était le silence de mise dans ce lieu
Très volontiers je sifflerais hélas bientôt les généraux s’estompent
Et trouvant par hasard une allée principale nous pénétrons la zone
Des monuments aux morts victimes des nazis près de la tombe simple
De Paul Eluard en lettres d’or un de ses vers s’inscrit sur le marbre dédié
À plusieurs résistants déportés communistes plus loin ornant pour mémoire
La lourde pierre tombale d’autres résistants morts deux quatrains d’Aragon
Extraits de l’Affiche Rouge saisissent le regard je n’ai pas le temps de penser
Que je les sais par coeur je lève les yeux et l’horreur immédiatement me fige
Une statue commémorative me fait face elle représente un homme tendu
Un homme voûté décharné à l’extrême et dont le cri scellé inaudible
Déchire pourtant sans fin le ciel bleu de l’été c’est ma femme elle seule
Qui parvient sans doute beaucoup plus tard à m’attirer hors du silence
Rompant ma station statuaire saisissant doucement mon bras
Elle m’entraîne plus loin nous passons devant Eluard nous nous approchons
D’un banc cerné d’oiseaux entouré d’arbres verts et au moment précis
Où nous nous asseyons tout près de nous face à la tombe d’Edith Piaf
Une jeune fille joue plusieurs fois sur une flûte la mélodie d’une chanson

Posté dans événements le Mardi 1 février, 2005

«De soixante pour cent ou même davantage,
Incroyablement grand était le pourcentage,
Ce dimanche en Irak, de la population
Qui s’en alla voter, débordant de courage
À la barbe du crime ou de l’exaltation
De la mort par ceux qui n’ont plus de dévotion
Que pour elle, et haïssent la vie avec rage.»
(Écho du salut mondial des élections générales irakiennes)
«Tous les opprimés du temps de Saddam Hussein
Revendiquent surtout en référence, hélas,
À leur communauté; il n’est rien qui se fasse
De pire en politique. On suppose sans peine,
Sous le succès chiite, un intérêt commun
Au clergé de l’Iran et aux États-Unis.
Ces derniers ont toujours préféré de très loin
Leurs précieux intérêts à la démocratie
(Relation des paroles d’un professeur du Caire)
«États-Unis partout qui tentent d’écouler
Une démocratie qu’ils ont tant avariée
Qu’elle n’est qu’instrument de sournoise oppression,
Obscurantisme et goût de la domination.»
(Récit d’un commentaire en rubrique quotidienne d’un journal égyptien)
«Les intenses efforts pour qu’elle ne vienne pas
De l’idée démocrate annoncent les grands pas.»
(Variation sur les propos d’un politologue proche-oriental)

démocratie

Posté dans événements le Lundi 10 janvier, 2005

« La toute première élection présidentielle
De la Palestine indépendante, eut lieu hier.
Hommes munis d’un haut niveau intellectuel,
Sept candidats en lice en ce jour incarnèrent
L’espoir suffisamment pour qu’au lieu de dérives
La raison prévalût et qu’en majorité
Le peuple se rendît aux urnes décisives.
Sachant que Mahmoud Abbas allait l’emporter
Israël, justement, n’est pas intervenu.
L’homme aux Palestiniens, impénitent, a pu
Dire l’inanité des armes et du carnage,
De deux peuples futurs détendre enfin l’image. »
(Relation manuscrite d’un billet du Matin).

image

Posté dans événements le Mardi 28 décembre, 2004

« Jaloux probablement d’Éole l’impétueux,
Neptune, Héphaïstos ensemble ont dévasté
Le territoire des hommes. Abominable jour.
On prétend que le globe vacilla sur son axe,
Que sa géographie serait bouleversée,
Que même le déluge était moins meurtrier. »
(Extrait du bulletin des poètes obscènes).
« Immenses raz-de-marée dus au puissant séisme
Survenu ce jour, au large de l’Indonésie.
Cinquante-cinq mille morts, trente mille disparus.
De l’Asie du Sud-est à la Corne d’Afrique
Erre un million d’humains, sans feu, sans lieu, hagards.
Le nombre des victimes, bien sûr, est provisoire.
Au long du littoral de plus de dix pays
Dévastation, chaos ont remplacé la vie. »
(Relation radiophonique d’un communiqué de presse).

Neptune

Posté dans événements le Vendredi 17 décembre, 2004

« Le quart Nord de la France à peine se remet
du passage ce jour sur ses plaines, ses villes,
d’Éole étonnamment saisi d’épilepsie. »
(Bulletin d’information des poètes modernes.)
« Tempête a fait sept morts. Toitures, cheminées,
briques sont arrachées. Arbres déracinés
s’abattent sur les voies. Tour Eiffel est fermée. »
(Relation téléphonique du journal télévisé.)
« Le mal sacré pourfend l’Europe apostasique. »
(Relation d’un communiqué des fanatiques associés.)

épilepsie

« Forte tempête hivernale, survenant après une
longue période calme. Événement à caractère
exceptionnel dont la magnitude ne nécessite
cependant pas une vigilance de type rouge. »
(Extrait du bulletin vespéral des météorologues.)
« Et tandis qu’elle raconte son aventure en pleurant,
le vent sur le toit d’ardoises plante, furieux, les dents. »
(Extrait de « Précieuse et le Vent » de Fédérico Garcia Lorca.)

vent